Le Pays Graylois [Accueil] | [Contact]
Anglais

Enjeux de développement du territoire

Le Pays Graylois par son milieu naturel, ses paysages, son habitat, ses activités traditionnelles, possède une [identité historique] et [géographique] reconnue.


Quelques éléments actuels permettent de comprendre le territoire
et son évolution future :


  • de grands axes de communication bordent le Pays Graylois, comme les autoroutes A36 et A39 à l’Ouest et au Sud. Toutefois, le Pays n’est traversé par aucune route nationale ni voie de chemin de fer pour le transport de voyageurs.
 
  • la proximité de villes importantes, Besançon, Dijon, attire fortement les habitants. Vesoul et Langres possèdent des influences moins marquées.
 
  • Gray et son agglomération se sont affaiblies sur une longue période, ne parvenant plus à rayonner sur leur pays historique. Cette évolution est plus perceptible dans la qualité et la diversité des services commerciaux, privés et publics que dans le tissu industriel qui s'est maintenu et souvent modernisé.


Les principales caractéristiques du Pays Graylois :


  • une situation démographique différente selon les secteurs : le sud-est développe sa population alors que l’espace central et le nord restent stables.
 
 
 
  • des besoins en habitat résidentiel, notamment au Sud du Pays et en services à la population, afin d’assurer une qualité de vie et un accès égal à tous les habitants du Pays.
 
  • une structure d’emploi où l’activité industrielle est très présente, notamment autour du pôle d’emploi de l’agglomération grayloise et des pôles ruraux, à savoir Champlitte, Dampierre-sur-Salon, Buce- lès-Gy, Gy, Charcenne, Marnay et Pesmes.
 
  • une agriculture de qualité sur tout le territoire, qui représente encore 10% des emplois et qui a évolué vers de grandes cultures intensives. L’importance des exploitations témoigne de l’évolution du secteur agricole.
 
  • une bonne densité commerciale et artisanale, malgré un déficit de services (hors commerce), notamment au nord-est du Pays.
 
  • de fortes potentialités touristiques présentant de nombreux atouts : patrimoine naturel, architectural et culturel, tourisme fluvial, activités nautiques...

Aussi l'enjeu majeur qui se dessine est de tirer profit de la situation du Pays Graylois entre deux capitales régionales, pour dynamiser les influences extérieures et conforter sa structuration.

Source : Charte de développement durable du Pays Graylois
Cabinet IAD – Fév. 2003





[Retour haut de page]
[Version complète] Version complète