Le Pays Graylois [Accueil] | [Contact]
Anglais

Economie

Le Pays Graylois recense 18.250 actifs. L'augmentation de 7,3% enregistrée depuis 1990 bénéficie essentiellement au sud du territoire. L'agglomération bisontine s'affirme comme le premier pôle d'emploi extérieur, loin devant Vesoul et Dijon.

 
 

Le nombre d'établissements est en légère augmentation. Malgré une baisse, l'industrie résiste bien et reste le principal pourvoyeur d'emplois du secteur marchand. Deux secteurs structurés autour de PME prédominent sans constituer pour autant une véritable spécialisation sectorielle :

 
 
  • le travail des métaux,
  • la fabrication de machines, d'équipements et d'appareils électriques.
 

Malgré une légère hausse, les services demeurent sous-représentés sur le territoire. A contrario, le commerce présente une densité intéressante.

 

L’artisanat, malgré une densité importante, enregistre une baisse inquiétante depuis 5 ans.

 

Le secteur public, notamment au travers de l'établissement hospitalier et des établissements scolaires, est concentré à Gray.

 

Malgré une forte baisse des exploitations, l'agriculture conserve un poids important en matière d'emplois (près de 10%). On observe un phénomène de concentration des exploitations. Si l'orientation technicoéconomique "Grandes cultures et herbivores" demeure, l'orientation "Céréales et oléoprotéagineux" a dépassé celle des "Bovins lait".

 

En matière de dynamique, le Pays Graylois enregistre un faible niveau de la construction à vocation économique.

 

Source : Charte de développement durable du Pays Graylois
Cabinet IAD – Fév. 2003





[Retour haut de page]
[Version complète] Version complète